-
Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

8. La force des mots : valeurs et violence dans les interactions verbales

Article
Publié : 30 janvier 2012

Société plurielle et guerre des noms : Bibliographie


Bernard ESMEIN, Affaires Européennes, INRA, Paris (France)


Texte intégral

Voir le document précédent pour le texte de l’article.



Liste des références bibliographiques

ALTHUSSER, L. (1970/1976) : « Idéologie et appareils idéologiques d’État », in L. Althusser (éd.), Positions (1964-1975), Paris, Les Éditions sociales, 67-125.

ANDERSON, B. (1983) : Imagined Communities: Reflections on the Origin and Spread of Nationalism, London, Verso.

AUSTIN, J. L. (1962/1971) : Quand dire, c’est faire, Seuil, Paris.

BENTHAM, J. (1840/2003) : Traité des sophismes politiques et des sophismes anarchiques, trad. de l’anglais par E. Dumont, Bruxelles, Elibron.

BENTHAM, J. (1843/1997) : De l’ontologie et autres textes sur les fictions, Paris, Seuil, trad. de l’anglais par J. P. Cléro et C. Laval.

BOTCHAROV, P. (2010) : Kartini ot tri Bulgarii, Sofia, Janet 45.

BOURDIEU, P. (1982) : Ce que parler veut dire, l’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard.

BOURSE, M. (2008) : « Interculturel ou multiculturel : itinéraires sémantiques et évolution idéologique », Signes Discours Sociétés, n° 1 [en ligne] : http://revue-signes.info/document.php?id=495.

CLAYER, N. (2009) : « L’albanisation des toponymes dans l’Albanie de l’entre-deux-guerres ou les méandres d’une lente construction étatique », in G. De Rapper, P. Sintès (éds.), Nommer et classer dans les Balkans, Athènes, EFA, 237-255.

DANFORTH, L. M. (1995) : The Macedonian conflict: ethnic nationalism in a transnational world, Princeton, New Jersey, Princeton University Press.

DARWISH, M. (2007) : Latest text [en ligne] : www.mahmouddarwish.com/ui/english/ShowContent.aspx?ContentId=24.

DEBARRE, S. (2009) : « Racines d’une Kulturpolitik : une mission scientifique prussienne dans l’Asie Mineure ottomane (1841-42) », Trajectoires, n° 3 [en ligne], Paris, CIERA : http://trajectoires.revues.org/index219.html.

DE RAPPER, G., SINTES, P. (éds.) (2009) : Nommer et classer dans les Balkans, Athènes, EFA.

DÖNHOFF, M. G. (2010) : Namen die keiner mehr nennt, Ostpreussen – Menschen und Geschichte, Hamburg, Rowohlt Taschenbuch.

DRAGA, O. (2010) : « Pour une analyse décompositionnelle des noms propres toponymiques – modèle de représentation sémantique », Synergies Roumanie, n° 5, Cluj-Napoca, Gerflint Éd, 177-193.

DUBOIS, J., GIACOMO, M., GUESPIN, L., MARCELLESI, C., MARCELLESI, J. B., MEVEL, J. P. (éds.) (1973) : Dictionnaire de linguistique, Paris, Larousse.

EMINOV, A. (1997) : Turkish and other Muslim Minorities in Bulgaria, Londres, Hurst and Co.

D’ESTIENNE D'ORVES, N. (2008) : « Sa majesté des notes », Figaro Magazine du 19/01/2008, Paris.

GARDE, P. (1995) : Journal de voyage en Bosnie-Herzégovine, Paris, Éd. La nuée bleue.

GARDE, P. (2004) : Le discours balkanique, Paris, Fayard.

GARDE, P. (2005) : « Conférence-débat », le Courrier des Balkans, 12/2/2005 [en ligne] : http://balkans.courriers.info/article5169.html.

GARY-PRIEUR, M. N. (1991) : « Le nom propre constitue-t-il une catégorie linguistique », Langue française, n° 92, Paris, Larousse, 4-24.

GLAMCEVSKI, T. (2010) : « La République de Macédoine dans la presse française. La question du nom », Cahiers Balkaniques, n° 38-39, Paris, INALCO, 205-218.

GUINZBOURG, E. (1967/1981) : Le vertige, Points Seuil.

HUMBOLDT, A. von (1821) : Prüfung der Untersuchungen über die Urbewohner Hispaniens vermittelst der vaskischen Sprache, Berlin, Ferdinand Dümmler Ed.

KIEPERT, H. (1855) : General-Karte des Türkischen Reiches in Europa und Asien, Berlin, D. Reimer Ed. En ligne : http://www.lib.uchicago.edu/e/su/maps/kiepert/G7430-1855-K5-index.html.

KIEPERT, H. (1876) : Karte des Sandjak Filibe: Philippopolis in Bulgarien, Berlin: D. Reimer Ed., Collection IFEA, Ref. APLHK02.

KITROMILIDES, P. (1990) : “Imagined communities and the origins of the national question in the Balkans”, in M. Blinkhorn, T. Veremis (éds.), Modern Greece: nationalism and nationality, Athens, Sage-Eliamep, 23-66.

KRASTEVA-BLAGOEVA, E. (2006) : “About the names and renamings of bulgarian moslems (1912-2000)”, Etnologia Bulgarica, n° 3, Sofia, BAS, 63-76.

LAGORGETTE, D. (2006) : « Insultes et conflits : de la provocation à la résolution – et retour ? », Les Cahiers de l’École, n°5, Paris, Université de Paris X, 26-44.

LARGUECHE, E. (1993) : L’injure à fleur de peau, Paris, L’Harmattan.

LAMARTINE, A. de (1835/2011) : Voyage en Orient, Paris, Gallimard.

LAPIE, A. (1832a) : Carte de la Grèce Ancienne, Paris, Eymeri, Fruger et cie. En ligne : http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/view/search?QuickSearchA=QuickSearchA&q=lapie+1832&sort=Pub_List_No_InitialSort%2CPub_Date%2CPub_List_No%2CSeries_No&search=Search.

LAPIE, A. (1832b) : Carte de la Turquie d’Europe et de la Grèce Moderne, Paris, Eymeri, Fruger et cie. En ligne : http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/view/search?QuickSearchA=QuickSearchA&q=Lapie+1832&sort=Pub_List_No_InitialSort%2CPub_Date%2CPub_List_No%2CSeries_No&search=Search.

LENZ, H. (2001) : « Observations sur certains changements de noms propres dans le cadre ethnolinguistique roumain », Cahiers Balkaniques,  32, Paris, INALCO, 147-162.

LEVI-STRAUSS, C. (1952/2011) : Race et histoire, Folio Essais, Paris, Gallimard.

LEVI-STRAUSS, C. (1962/2008) : La pensée sauvage, La Pléiade, Paris, Gallimard.

MARMARA, R. (2001) : « Étude étymologique des noms propres grecs empruntés au turc ottoman », Cahiers Balkaniques, n° 32, Paris, INALCO, 103-114.

MAZOWER, M. (2004) : Salonica, city of ghosts, London, Harper Collins.

MILL, J.S. (1843/1995) : Système de logique déductive et inductive, trad. de l’anglais par L. Peisse, Bruxelles, Mardaga.

MONTECOT, C., OSIPOV, V., VASSILIKI, S. (éds.) (2001) : Autour du nom propre, Cahiers Balkaniques, n° 32, Paris, INALCO.

OSIPOV, V., VASSILIKI, S. (2001) : « Présentation », Cahiers Balkaniques, n° 32, Paris, INALCO, 9-14.

POULTON, H. (1996) : Who are the macedonians?, London, C. Hurst and co.

PROHIC, A. (2001) : « Le changement des noms de lieux et les usages individuels des noms identitaires en ex-Yougoslavie », Cahiers Balkaniques, n° 32, Paris, INALCO, 163-192.

RAGARU, N. (2010a) : « Macédoine-Grèce : les pouvoirs de la toponymie », Grande Europe, Focus, 2010/03, Paris, Documentation Française. En ligne : http://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/view_by_stamp.php?&halsid=3h39p5bkc68h49pu4i7uj184u2&label=SCIENCESPO&langue=fr&action_todo=view&id=halshs-00578562&version=1&view=extended_view.

RAGARU, N. (2010b) : « Faire taire l’altérité », Cultures et Conflits, n° 79-80, Paris, L’Harmattan, 73-96. En ligne : http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CC_079_0073.

RAFTIS, A. (1997) : Le monde de la danse grecque, Nîmes, Éd. La recherche en danse.

SIBLOT, P., LEROY, S. (2000) : « L'antonomase entre nom propre et catégorisation nominale », Mots, n° 63, Lyon, ENS éd, 89-104.

SIVIGNON, M. (1999) : « 50 ans de géographie de la Grèce d’Élysée Reclus à Jules Sion (1883-1934) », Bulletin de correspondance héllénique, n° 123/1, Athènes, EFA, 227-243.

SYMEONIDIS, C. (2001) : « Les anthroponymes du grec moderne », Cahiers Balkaniques, n° 32, Paris, INALCO, 71-102.

VIDAL-LABLACHE, P. (1910) : « Péninsule des Balkans, carte politique », in Atlas classique,  Paris, Armand Colin. En ligne : http://www.cosmovisions.com/atlasVL097.htm.  

VIDAL-LABLACHE, P. (1904) : « La Géographie de l’Odyssée », Annales de Géographie, vol. 13, n°67, Paris, Armand Colin, 21-28.



Pour citer cet article


ESMEIN Bernard. Société plurielle et guerre des noms : Bibliographie. Signes, Discours et Sociétés [en ligne], 8. La force des mots : valeurs et violence dans les interactions verbales, 30 janvier 2012. Disponible sur Internet : http://www.revue-signes.info/document.php?id=2689. ISSN 1308-8378.




GSU   Ovidius   Turku   Nantes   Agence universitaire de la Francophonie
Revue électronique internationale publiée par quatre universités partenaires : Galatasaray (Istanbul, Turquie), Ovidius (Constanta, Roumanie), Turku (Finlande) et Nantes (France) avec le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
ISSN 1308-8378