-
Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

8. La force des mots : valeurs et violence dans les interactions verbales

Article
Publié : 30 janvier 2012

L’empreinte et l’emprise. Petite généalogie littéraire de l’écrit institutionnel


Hélène Campaignolle, CNRS – Université Sorbonne nouvelle – Paris 3 (France)

Résumé

Cet article étudie le processus de production de l’écriture administrative et les caractéristiques énonciatives des documents produits à travers les reflets qu’offrent textes littéraires et illustrations au XIXe et XXe siècles. Le document administratif, généralement présenté comme le modèle d’une énonciation anonyme et objective, apparaît à la lumière de ces textes marqué dans sa généalogie par des interactions, des conflits, des prises de contrôle qu’on résumera sous la dialectique de l’empreinte et de l’emprise. On s’attachera dans l’étude au processus d’effacement du rédacteur écrivant, aux conflits générés par la délégation et la substitution par le supérieur hiérarchique, en soulignant le caractère flou de l’ancrage de ce type d’écrit. Enfin, on soulignera les facteurs conflictuels spécifiques de la production de l’écrit dans le contexte collectif du bureau et l’emprise à laquelle aboutit ce type de document sur les individus qui en sont les destinataires.

Abstract

This article analyses the production process and discursive characteristics of administrative texts as reflected in French literary texts and images from the 19th and 20th centuries. Commonly presented as an anonymous and objective statement, the administrative document appears in light of these fictional testimonies to be the result of interactions, conflicts and takeovers that we shall group under the dialectic of marking and gripping. This study highlights how any attempt from the “writer” to imprint a lasting mark on the administrative text is controlled and gradually disappears, under the grip of his direct superior through a set of delegation and substitution rules. It also underlines how writing in the collective context of the office is a source of team conflicts, and it finally questions the impact the administrative document has on the individuals to whom it is addressed.




Liens



Pour citer cet article


Campaignolle Hélène. L’empreinte et l’emprise. Petite généalogie littéraire de l’écrit institutionnel. Signes, Discours et Sociétés [en ligne], 8. La force des mots : valeurs et violence dans les interactions verbales, 30 janvier 2012. Disponible sur Internet : http://www.revue-signes.info/document.php?id=2507. ISSN 1308-8378.




GSU   Ovidius   Turku   Nantes   Agence universitaire de la Francophonie
Revue électronique internationale publiée par quatre universités partenaires : Galatasaray (Istanbul, Turquie), Ovidius (Constanta, Roumanie), Turku (Finlande) et Nantes (France) avec le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
ISSN 1308-8378